Naturiste et fier de l'être !

"Nous vivons une époque étrange où tout le monde à peur de la nudité, mais j'ai été élevée dans l'idée que c'est quelque chose de beau." Alyssa Milano

Le naturisme

   Le naturisme c'est quoi ? "Le naturisme est une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par la pratique de la nudité en commun pour favoriser le respect de soi, le respect des autres et de l'environnement." En effet, quoi de plus logique que cette définition puisque dans naturisme on retrouve les mots nature et naturel. Etre naturiste est une façon d'être et de vivre sans à priori physique et sexuel, sans code moral si ce n'est le respect. Respect de l'autre comme de soi même sans distinction de genre, d'ethnie, d'âge ou d'aspect physique. Cette philosophie gymnique ou gymnosophie  (du grec gymnos = nu) apparaît dans l'approche médicale du médecin grec Hippocrate qui considérait cette philosophie comme une thérapie reposant principalement sur "la confiance dans une nature médicatrice et réparatrice grâce à ses agents naturels (air, eau, soleil) diététiques et de l'exercice physique"

   Il est bon de rappeler que le naturisme, autrefois la gymnosophie, est né en France au XIX ème siècle. On y voyait un moyen de revitalisation physique, un rapport au corps complètement différent de l’hypocrisie et des tabous qui sévissaient alors, une conception plus conviviale de la vie en société, et une incitation à respecter la planète. On peut alors se rendre compte que vivre nu et le corollaire de l'écologie voire du végétarisme très à la mode avec le "vegan". Ce qui est cohérent avec le fait d'être en harmonie avec La Nature.


Pourquoi je suis devenu naturiste ?

   Etre naturiste est une façon d'appréhender le monde qui nous entoure le plus naturellement du monde. C'est à dire que l'individu est totalement dépouillé des contingences de la vie quotidienne, des codes de la morale et de tous ses vêtements. C'est une sorte de retour au source, une harmonisation du corps et de l'esprit avec l'essence de La Nature. Se mettre à poil permet non seulement de pouvoir ressentir les 4 éléments naturels (le minéral, l'aqueux, le chaud et l'air) sur la peau et ainsi aiguiser tous les sens animant le corps humain lui permettant de se fondre dans le milieu naturel, mais aussi de se mettre sur un même pied d'égalité avec l'autre qu'il soit un homme, une femme, jeune, âgé(e), issu de tous les horizons ethniques et milieux sociaux. 

   Se mettre à poil devant d'autres personnes entièrement nus fut pour moi une révélation et le premier pas vers la conquète de soi, c'était affronter le regard des autres afin de se mettre sur un même pied d'égalité. Pour la première fois de mon existence j'avais osé franchir la barrière des interdits qui se révèlent être futiles en fait. Cependant, on ne peut évidemment pas se mettre à poil n'importe où devant n'importe qui ; l'indécence n'est, en principe, pas toléré dans les lieux public au même titre que l'exhibitionnisme. 

   Il y eu un avant et un après et le fait de devenir naturiste fut pour moi une véritable découverte, alors que ma principale motivation au départ était la curiosité. C'est grâce au regard de l'autre se confondant avec le mien, qu'il se produisit une sorte de neutralisation du superflu aussi bien moral que vestimentaire, une sorte de libération. 

  Je considère le naturisme comme une nouvelle façon d'appréhender l'existence en facilitant la recherche du bonheur. N'est-ce pas là le but qui anime tous les êtres humain ? 

   Je pense que tout le monde devrait tenter l'expérience. Cette expérience se transforme en une libération totale de l'esprit permettant l'installation du bien-être. C'est en cela que le Naturisme est une philosophie. 

   C'est ainsi que j'ai convaincu ma tendre et jolie copine Sophie de m'accompagner et de tenter cette expérience. En effet, ne souhaitant plus me retrouver seul à profiter de ces délicieux moments, je lui avais proposé de venir bronzer à poil avec moi. Elle était d'accord mais hésitat. Et puis, après mûres réflexions, elle fut mise en confiance et sauta le pas. Autant vous dire que je fus le plus heureux des hommes lorsque je vis ma copine à poil sur la plage à côté de moi au milieu d'autres femmes et d'autres hommes entièrement nus, autrement que dans l'intimité ou dans un lit en train de baiser. Ces moments vécus ensemble renforcèrent un peu plus notre relation amoureuse sur le plan physique (nos ébats furent plus intenses) comme sur la façon de percevoir les gens et le sexe. Ce fut un véritable electrochoc qui la rendit plus épanouie, plus jolie et encore plus souriante. 

   Ainsi, chaque été on ne rate pas les occasions de venir main dans la main profiter de la vie comme si nous étions au paradis terrestre. 


Fantasme ou philosophie de l'être ?

   Cependant, en plus de libérer son esprit en faisant fit des interdits, il ne faut pas se cacher que le fait de se mettre à poil comporte une volonté de libérer ses fantasmes et qu'il existe indéniablement une approche sexuelle. Le sexe fait parti intégrante du corps humain et dans le fait de se mettre nu permet de dévoiler ses attributs sexuels. je considère se dévoilement comme une libération aussi bien spirituelle que sexuelle puisque reliée à une exposition intégrale de son corps à la vision de l'autre qui l'accepte. Cette démarche est d'une importance capitale pour l'équilibre et l'épanouissement de l'être quel qu'il soit ; homme, femme, jeune, âgé ou d'ethnie et de mileux sociaux divers. C'est en cela que le naturisme est une façon de vivre moderne car elle respecte à la fois l'environnement et l'autre, ce qui va de soi. C'est une certaine façon d'aborder le plus simplement du monde le thème de l'écologie. 

   Se mettre à poil devant l'autre permet de contôler ses ardeurs, ce qui se révèle plus ou moins difficile lorsque l'on est un homme. Surtout lorsque l'on possède des attributs bien visibles comme les miens... En effet, la première fois que je me suis entièrement déshabillé par une chaude après-midi printaniére (c'était le 26 mai 1997, je me souviens comme si c'était hier) sur cette plage, je n'ai pas pu empêcher mon érection alors que je croisais le regard d'une très jolie jeune femme déambulant devant moi avec une attitude tout à fait naturel. Je me suis alors naïvement positionné sur le ventre pour cacher ce réflexe honteux mais tellement naturel avant d'aller me baigner dans l'eau fraîche. Ce fut radical, ma queue avait rétrécie. C'est un moyen comme un autre de contrôler ses ardeurs sexuelles légitimes cela dit, car des jeunes femmes et des jolies adolescentes il y en a à foison sur cette plage profitant de leur nudité librement...! Et pourtant, il n'y a rien de pervers ni d'indécent dans la nudité partagée. Toutes les personnes, et notamment les nanas qui ne sont plus dans l'innocence, ont tout simplement un comportement naturel.

   L'importance du fait que tout le monde soit à poil, efface les regards fixés sur le corps de l'autre, notamment les attributs sexuels. Au contraire, au bout d'un certain temps de pratique, les habitudes de vie naturiste font que personne ne remarquera, ni ne signalera ton érection mal contrôlée par exemple, du moment que ton comportement inspire le respect d'autrui et que tu ne te balades pas systématiquement habillé, ce qui serait suspect quant au regard porté sur la nudité des autres, cela relèverait du voyeurisme, la bête noire des naturistes. Il est plus choquant de voir une personne dite "textile" chez les naturistes que d'arborer ton sexe en érection du moment que tu te comportes de façon naturel. De toute façon, le réflexe de bander devant les jeunes femmes ou les jolies adolescentes disparaît plus ou moins rapidement avec l'habitude. C'est le signe que tu t'es adapté à vivre à poil avec les autres, qui le sont aussi, et donc qu'ils t'ont adopté d'une certaine manière. Pour résumer, le naturel et le respect sont les deux principes d'un vrai comportement et du savoir-vivre naturiste. C'est comme cela que j'ai réussi à m'adapter et à adopter ce mode de vie en été dans ces lieux uniques au monde.

   De plus mon regard se ressource au milieu de ce microcosme et me permet d'appréhender la véritable beauté naturelle d'un corps humain, notamment des filles en osmose avec le cadre idyllique d'une plage en plein été. Je ressens cette beauté dans sa globalité même si je ne me lasserai jamais de mater la beauté des filles. Paradoxalement, cela me permet de maîtriser mes instincts et mes réflexes. C'est difficile mais j'y suis arrivé. Je considère cela comme une petite victoire sur ce qui reste de notre carapace d'animal en quelque sorte.


Mes plages naturistes

   La région où je vis, La Provence, recèle des endroits magnifiques et paradisiaques qui sont devenus des destinations privilégiés des touristes du monde entier. Beaucoup de gens se retrouvent essentiellement au bord de la mer et des plages. Des plages il y en a à foison et beaucoup sont des plages naturistes. Ces dernières sont de plus en plus fréquentées grâce aux autorisations accordées par les mairies. Ce qui fait de La France la première destination des naturistes alors que paradoxalement, le naturisme y est considéré comme de l'exhibitionisme. Ces plages sont accessibles à tout le monde quand elles sont faciles d'accès. Ma plage comporte trois parties : plage du Jonquet, plage de Saint Selon et plage du Malpasset. A ce propos voici ce qu'on en dit : "La plage du Jonquet de La Seyne sur Mer est une plage réservée aux naturistes. Elle est située au nord de la pointe de Saint-Selon (proximité du Cap Sicié et des rochers des Deux Frères). Cette crique située en contrebas de la corniche varoise offre un environnement totalement sauvage à flanc de falaise. Plus au sud, on trouve deux autres petites criques (plage de St Selon et plage du Malpasset). Les connaisseurs diront qui s’agit de la plus belle crique naturiste du sud de la France.
   L’environnement est sublime avec d’un côté la vue sur la Cap Sicié et de l’autre sur la presqu’ile de Saint-Mandrier. Sur la plage, on a l’impression d’être sur une ile paradisiaque avec quelques rochers éparpillés, une eau turquoise et quelques morceaux de bois échoués directement sur le sable.
   Par contre, l’accès à cette crique du Jonquet se mérite. Pour vous rendre sur cette plage hors saison, prendre la corniche varoise en direction du Cap Sicié à partir de l’anse de Fabrégas. Après 1.7 km, vous trouverez sur la droite un parking. L’accès à la plage est en face (indiqué par un panneau). Sur le sentier, prendre la première sur la gauche (escaliers assez escarpé, panneau indiquant la plage naturiste). Suivre le sentier puis bifurquer sur la droite et suivre les escaliers. On arrive sur le côté sud de la crique. Environ 15 minutes pour descendre, remonté beaucoup plus difficile… En été, la corniche varoise est fermée (risque d’incendie). Il faut alors emprunter le sentier du littoral à partir de la plage de Fabrégas."
 Tout est dit. 

   Après avoir visionner les photos ci-dessous, il ne vous reste plus qu'à tenter l'expérience et oser pousser les portes à la conquète du bien-être !


Souvenirs naturistes

   Le fait de me retrouver à poil avec ma copine sur les plages naturistes me rends heureux. Je redécouvre au travers de l'autre et des naturistes, mon corps. Je me trouve en harmonie avec les éléments et La Nature. D'incroyables sensations de bien-être parcours mon corps baignant sous le soleil méditerranéen. Mais le bonheur ne serait pas complet si je ne profite pas de la vision unique de la beauté naturelle des jeunes corps des jolies filles déambulant à poil sur le sable ou se dorant au soleil. 
   Je tenais à vous faire partager, sous forme de courts récits souvenirs, ces quelques instants de bonheur à la contemplation de la nudité naturelle des jeunes et jolies naïades (entre 14 et 18 ans) présentes dans ces endroits idylliques...
   En voici un : souvenir d'une magnifique journée estivale de juillet 2013. Ma copine Sophie découvrait le naturisme pour la première fois. Elle fut agréablement surprise...

   "Je me souviens d'un été, cela devait être en juillet 2013, sur la plage naturiste que j'ai l'habitude de fréquenter ma copine et moi, en train de mater les jolies filles entièrement à poil qui marchent au bord de l'eau, l'air faussement candide. C'est dimanche, le soleil est au zénith, il fait très chaud, les cigales s'en donnent à cœur joie et il y a énormément de monde, des personnes de tous âges, des jeunes essentiellement, en bandes ou en famille. Justement, deux très jolies naïades s'approchent à ma droite, elles ont à peine 18 ans, ou même moins... Les vagues viennent s'étaler à leurs pieds alors qu'elles déambulent sur le sable nonchalemment en riant... Je contemple avidement leur jeunesse souriante, dégageant d'un hochement de tête, leurs longs cheveux au vent fouettant leur visage, leur allure altière accentuant leur cambrure d'adolescente, leur poitrine bien formée ; l'une d'elle possède comme ma copine, une superbe paire de nichons qui s'agitent et se balancent à chacun de ses pas... Comme à chaque fois dans de pareilles occasions, la vision de la petite touffe discrète de leur petite chatte provoque chez moi des frissons de bien être, comme leur adorable petit cul aux fesses vibrant en résonance avec leurs cuisses sous leurs pas déhanchés. Elles arrivent devant moi et ma copine, à 2 ou 3 mètres, s'arrêtent, le soleil darde et éclaire de ses rayons leur extraordinaire beauté que l'on ne peut contempler que dans des magazines de charme... Pourtant elles sont là, réellement là, entièrement nues, rayonnantes, narguant notre curiosité et mon enchantement... L'une d'elle, celle aux gros lolos, me lance un bref regard, mon cœur s'emballe...  A t'elle repéré les gros melons de ma copine ou bien cherche t'elle à me faire réagir, la coquine...? Elles se baissent et je suis fièrement de mon regard ébahi derrière mes Ray-ban, le balancement des gros melons de la superbe et jeune naturiste un brin exhibitionniste, elles s'accroupissent ensemble en écartant leurs jambes, se penchent, laissant apparaître ainsi leur petit trou de balle et leur petite moule rasée avec leurs petites baveuses qui dépassent, je n'en crois pas mes yeux...! Difficilement contrôlable, ma queue s'allonge rapidement et discrètement, tressaute en perlant d'excitation derrière le regard complice et souriant de ma copine. Elles font mine d'attraper des coquillages, se redressent, les scrutent, nous caressent des yeux en souriant puis se regardent en éclatant de rire avant de repartir en se déhanchant, faisant vibrer leur joli petit cul...! Magnifique...! Je regarde ma copine heureuse et souriante, les yeux ébahis du spectacle auquel elle vient d'assister... Elle se met à rire en découvrant mon érection "Wouaah, ha ha ha...!" Je pose mon index sur sa bouche : "Chuuuut...!" puis je l'embrasse tendrement... Vision idyllique et moment magique !"

Photos

   Voici quelques photos représentatives de l'endroit idyllique où je passe mes chaudes journées d'été la plupart du temps, loin de tout, complètement à poil, livrés aux caresses des éléments naturels à savoir la mer, le sable chaud, le soleil, la douce brise marine, le concert des cigales sans oublier le clapotis des vagues et la beauté du paysage. A découvrir quelques photos dites "volées" de jolies filles à poil et d'autres issues de sites naturistes afin de donner quelques exemples de jolies nanas présentes sur la plage.
   Certaines de ces images ont été prises avec un appareil photo compact numérique, c'était les tous premiers et les smartphones n'existaient pas à l'époque (entre 1998 et 2003). Les autres sont issues de sites naturistes.

_________________________________________________________________

Les 2 photos qui suivent ont été prises depuis le sentier du littoral accédant à la plage du Jonquet dont on aperçoit une partie en bas des rochers avec à l'horizon les rochers des 2 Frères et le Cap Sicié sur la droite .
_____________________________________________________________________________________________

_______________________________________________________________________________________________


Voici deux images de la plage du Jonquet près du Cap Sicié sur la commune de la Seyne-sur Mer. Je m'installe souvent près des rochers que l'on distingue sur la gauche de l'image. Cette photo est une représentation parfaite de la fréquentation de ce lieu unique éloigné des centres urbains. C'est ce qui fait le charme de ce lieu magique. 
___________________________________________________________________

___________________________________________________________________________


Zoom photo pris au moment où j'arrivais sur la plage du Jonquet durant l'été 2001. 
Il s'agit de l'endroit où j'ai la coutume de m'installer près des rochers. Ce jour là c'était occupé par une famille avec leurs mômes. 
Autant vous dire que la fréquentation de ces plages idylliques révèle un large panel de personnes de tous les âges et de tous bords. 
Ici les enfants et les jeunes filles sont les maîtres des lieux en symbiose totale avec les éléments.

__________________________________________________________________________



Autre exemple de ce qu'il m'arrive d'apercevoir sur mes plages. De superbes naïades au physique de déesses. Elles ont entre 16, 18 ou 19 ans. Malgré l'érotisme qui se dégage de cette vision de rêve tout reste naturel ici, sans chichi et sans à priori. Comme quoi vivre à poil peut avoir du bon tout de même... 
Cette photo est issue d'un site naturiste.

Il en est de même avec celles qui suivent...

__________________________________________________________________________


Ce genre de jeunes filles (entre 14 et 16 ans) il y en a pas mal sur la plage que je fréquente. La plupart sont d'origine étrangère. Il y a quelques jolies petites françaises qui se retrouvent en famille pour la plupart.
 La contemplation de ces beautés me donne le sourire et me rend heureux...
Voici un autre exemple de jolie nana que je peux contempler. 
Elle sont aussi jolies et fraîches que ce modèle. 
Elles sont étudiantes entre 18 et 20 ans. 
Rarement seules, elles se retrouvent entre copines après la fin des cours et des examens de fin d'année. 
Elles profitent à fond de cette liberté en s'offrant nues au soleil et aux éléments... et à mon regard ébahi mais discret... 
Je deviens alors le plus heureux des hommes... 
___________________________________________________________________


Cette photo prise pendant l'été 2003 est unique puisqu'il s'agit une des seules que j'ai pu prendre sans me faire remarquer. Cette jeune fille (14 ou 15 ans) sortant de l'eau était très jolie et j'ai eu beaucoup de difficulté à cacher mon excitation...
___________________________________________________________________


Superbe jeune femme. Sur ma plage, beaucoup de ces nanas ressemblent à cette beauté. Photo issue d'un site naturiste.

Photo issue d'un site naturiste prise sur la plage de Malpasset, une crique au sud de la plage du Jonquet. N'est-elle pas craquante ! Voilà  le genre de nana que vous pouvez y apercevoir...
___________________________________________________________________


Autre photo prise en toute discrétion alors que cette superbe jeune fille se trouvait à 2 ou 3 mètres à côté de moi. Agréablement surpris par sa beauté, je la contemplais à la sortie de l'eau, elle marcha nonchalemment, ses deux gros seins se balançant et  rejoignit sa serviette. Une vision de rêve que la voir déambuler tout naturellement.
Cela déclencha bien évidemment une érection que j'ai eu du mal à contenir cette fois-ci tellement elle était jolie...
J'ai attendu le moment où elle était absorbée par sa lecture pour l'immortaliser avec cette photo puis avec un dessin érotique que vous pouvez apprécier dans Mes dessins. Un instant unique et inoubliable...
__________________________________________________________________


Autre zoom photo prise alors que j'arrivais en descendant l'escalier accèdant à la plage. Il y a beaucoup de jeunes filles comme celle-ci à cet endroit. En les écoutant parler et à leur accent étranger, certaines viennent de diverses contrées européennes. C'est plutôt agréable que de pouvoir contempler ces beautés naturelles dans un paysage idyllique...
Remarquez la beauté de ce jeune corps naturel complètement nu, profitant de la vie à plein au milieu des éléments naturels tels que le soleil, l'eau et l'air marin...
Une vraie cure de jouvence à tous les niveaux...


Liens sur le naturisme

   Pour pouvoir appréhender ce thème qui relève plus d'une philosophie que de l'érotisme, même si cette dernière reste naturelle et dénuée d'intention sexuelle, j'ai trouvé utile de savoir de quoi il retourne. Si je vous en parle c'est parce que le naturisme m'a donné confiance en moi dans la vie de tous les jours et facilité les relations avec l'autre et les autres, notamment les filles, en même temps que je me suis libéré de certains tabous sexuels et ouvert mon esprit. Une façon comme une autre d'assumer son corps d'homme au même titre que le sport ou la gymnastique qui furent pratiqués nu dans l'antiquité. 
   N'oubliez pas que Monika est une adepte du naturisme, en tous les cas l'a été, puisque vous avez l'occasion notamment de la contempler à poil sur les plages de l'île de Fuerteventura dans l'archipel des Canaries. Cependant, je suis pratiquement sûr qu'elle continue à le pratiquer en été pendant ses loisirs. D'ailleurs je rêve de pouvoir l'apercevoir sur ma plage...
   Voici quelques sites et liens sur le naturisme. Il existe aussi des vidéos sur You tube.

   >  Le Naturisme : 
                                     https://fr.wikipedia.org/wiki/Naturisme 

   >  10 conseils pour le naturiste débutant - Naturisme.fr : 
                          http://www.naturisme.fr/10-conseils-naturiste-debutant

   >  Liste des plages naturistes - Provence - Alpes - Côte d'Azur : 
                          
http://www.plages.tv/naturiste/liste-provence-alpes-cote-d-azur
   
   >  Liste des plages naturistes - Var :  
                         
http://www.plages.tv/naturiste/liste-var

   >  Plage naturiste du Jonquet à La Seyne-sur Mer :
                          http://www.plages.tv/detail/plage-du-jonquet-la-seyne-sur-mer-83500


   >  Liste de forums sur le naturisme :